Fusillade à Moscou : un deuxième agent du FSB est mort, le tireur identifié

Des membres des forces de l\'ordre encadrent un dispositif de sécurité après une fusillade à Moscou (Russie), le 20 décembre 2019.
Des membres des forces de l'ordre encadrent un dispositif de sécurité après une fusillade à Moscou (Russie), le 20 décembre 2019. (SEFA KARACAN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Le bilan est désormais de deux morts et de cinq blessés, dont un civil.

Les autorités russes ont annoncé, vendredi 20 décembre, la mort d'un deuxième agent du service fédéral de sécurité de la fédération de Russie (FSB) après la fusillade survenue, jeudi, près du siège des services secrets à Moscou. Il a succombé à ses blessures après avoir été hospitalisé dans un état grave. Le bilan est désormais de deux morts et de cinq blessés, dont un civil.

L'auteur de l'attaque, un Russe de 39 ans rapidement abattu, a été identifié. Evguenni Maniourov, habitant de la région de Moscou, était amateur de tir sportif et avait travaillé comme garde de sécurité. Plusieurs armes étaient enregistrées légalement à son nom. Aucune indication n'a été donnée quant à ses motivations. 

L'attaque est intervenue alors que la Russie célèbre, comme tous les ans, le 19 décembre, la journée des agents du contre-espionnage militaire, et le 20 décembre la journée des agents des services de sécurité. Le président Vladimir Poutine, un ancien agent du KGB et ex-patron du FSB (1998-1999), participait jeudi, au moment des faits, à une cérémonie marquant ces fêtes professionnelles.

Vous êtes à nouveau en ligne