EN IMAGES. Mikhaïl Gorbatchev, dirigeant mal-aimé de l'URSS et coqueluche des Occidentaux

Mort à l'âge de 91 ans, le dernier secrétaire général du Parti communiste de l'Union soviétique avait peu à peu laissé tomber la politique après son éviction du pouvoir, en 1991, pour orienter son combat vers la protection de la planète.

Il était le dernier dirigeant de l'Union soviétique. Mikhaïl Gorbatchev est mort, mardi 30 août, à l'âge de 91 ans en Russie, a annoncé un hôpital dépendant de la présidence russe et cité par les agences de presse du pays. "Aujourd'hui dans la soirée, après une longue maladie grave, Mikhaïl Sergueïvitch Gorbatchev est décédé", a annoncé l'hôpital (TSKB) où il était soigné. Arrivé au pouvoir en 1985, Mikhaïl Gorbatchev avait lancé une vague de réformes politiques et économiques visant à moderniser et à démocratiser l'Union soviétique, alors confrontée à des graves crises.

La mort de cet ardent partisan d'un rapprochement avec l'Occident, prix Nobel de la paix en 1990, intervient en pleine offensive de l'actuel président russe Vladimir Poutine en Ukraine, amorcée en février et dénoncée comme une résurgence de l'impérialisme russe. Pour une partie des Russes, Mikhaïl Gorbatchev a détruit le statut de grande puissance du pays. Retour en images sur la vie de celui qui démissionna le 25 décembre 1991, signant la fin de l'Union soviétique. 

122
C'est dans une famille de paysans kolkhoziens du petit village de Privolnoïe (sud de la Russie) que naît Mikhaïl Gorbatchev, le 2 mars 1931. HULTON ARCHIVE / GETTY IMAGES
222
Le petit Mikhaïl présente dès sa naissance un signe distinctif : un angiome (dans son cas, une "tache de vin") sur le haut du crâne. Une marque qu'il gardera toute sa vie. DIRCK HALSTEAD / TIME MAGAZINE / GETTY IMAGES
322
Après ses années de lycée, il retourne travailler au kolkhoze au côté de son père avant d'entamer des études de droit à l'université. Il y rencontre sa future femme, Raïssa Titarenko. DOMINIQUE FAGET / AFP
422
A 19 ans, il adhère au Parti communiste et en gravit progressivement les échelons, soutenu par des mentors comme Iouri Andropov. ADN-ZENTRALBILD / AFP
522
Après avoir successivement été élu au Comité central puis au Politburo, il devient le 11 mars 1985, à la mort de Konstantin Tchernenko, secrétaire général du Comité central du Parti communiste de l'Union soviétique et entre au Kremlin. TASS / AFP
622
Sa première mesure est symbolique et concerne l'alcoolisme. Il instaure la prohibition en mai 1985 et décide de fermer la moitié des points de vente d'alcool, tout en majorant de 30% le prix des alcools les plus consommés. Cette première mesure le rend, dès le début, impopulaire auprès des Soviétiques. FRANK MACHLER / DPA / AFP
722
Persuadé que seule une ouverture économique et sociale peut sauver son pays du désastre, Gorbatchev entame un dialogue avec de nombreux pays européens situé à l'ouest du rideau de fer (ici en France, à l'usine Peugeot de Poissy, en 1985). RIA NOVOSTI / AFP
822
En 1986, son amitié affichée avec Erich Honecker, son homologue est-allemand et artisan du mur de Berlin, ne résistera pas à la politique d'ouverture prônée par le nouvel homme fort de l'Union soviétique. BORIS YURCHENKO / AP / SIPA
922
Parmi les première mesures fortes et symboliques prises par Mikhaïl Gorbatchev, autoriser l'écrivain dissident Andreï Sakharov (ici, en 1989), assigné à résidence à Gorki (Russie) depuis janvier 1980, à revenir à Moscou. SERGEI GUNEYEV / TIME MAGAZINE / GETTY IMAGES
1022
Sur la scène internationale, "Gorby" prône une politique d'apaisement en réponse à la course aux armements lancée par le président américain, Ronald Reagan. BILL FITZ-PATRICK / WHITE HOUSE FILES / AFP
1122
Ses efforts paient. Fin 1989, le mur de Berlin (Allemagne) tombe et la fin de la guerre froide est officiellement déclarée (ici, avec Angela Merkel, en 2009, lors du 20e anniversaire de la chute du mur). AXEL SCHMIDT / DDP / AFP
1222
Mikhaïl Gorbatchev délaisse complètement ses problématiques domestiques et se consacre aux règlements internationaux. Il retire les troupes soviétiques d'Afghanistan, normalise ses relations avec la Chine (photo) et agit en faveur du règlement de conflits dans lesquels l'URSS est impliquée comme en Angola, au Cambodge, en Ethiopie et au Nicaragua. FORREST ANDERSON / TIME MAGAZINE / GETTY IMAGES
1322
Pour l'Occident, Mikhaïl Gorbatchev est l'artisan de la glasnost (transparence) et de la perestroïka (restructuration), les deux grandes réformes nationales sur lesquelles sont fondées sa politique. THOMAS LOHNES / DDP / AFP
1422
Adulé hors de son pays pour toutes ses actions, Gorbatchev est élu successivement "homme de l'année" en 1987, puis "homme de la décennie" en 1989 par le magazine américain Time. TIME MAGAZINE
1522
Le 19 août 1991, alors que Mikhaïl Gorbatchev est en vacances dans sa datcha en Crimée, des communistes conservateurs tentent de prendre le pouvoir par un coup d'Etat à Moscou. Profitant de l'absence de "Gorby", Boris Eltsine, alors président de la fédération de Russie (membre de l'URSS) déjoue ce putsch. Boris Eltsine devient ainsi le nouvel homme fort du pays. RIA NOVOSTI / AFP
1622
Fin 1991, Boris Eltsine s'entend avec ses homologues russe et ukrainien pour proclamer la fin de l'URSS. Impuissant, Gorbatchev démissionne le 25 décembre et proclame la fin de l'Union soviétique. Boris Eltsine s'installe à sa place au Kremlin. ALAIN-PIERRE HOVASSE / AFP
1722
Gorbatchev n'est resté que six ans au pouvoir, mais il est à l'origine de changements radicaux dans son pays et sur la scène internationale. Respecté, voire adulé par les Occidentaux (ici assis au côté de George Bush aux Etats-Unis), qui le perçoivent comme l'artisan du progrès, il reste mal-aimé par une majorité de ses compatriotes. JEROME DELAY / AFP
1822
En 1993, il fonde la Croix verte internationale, une organisation humanitaire axée sur l'environnement (ici, avec l'acteur Leonardo DiCaprio). WIREIMAGE / GETTY IMAGES
1922
Trois ans plus tard, il se présente à l'élection présidentielle de la Fédération de Russie, mais ne recueille que 0,5% des suffrages. Sa popularité auprès de ses concitoyens ne remontera jamais vraiment (ici, en 2004, avec Vladimir Poutine). HERIBERT PROEPPER / AP / SIPA
2022
A la mort de sa femme Raïssa, après une leucémie, en 1999, Mikhaïl Gorbatchev se lance dans des projets hétéroclites. MISHA JAPARIDZE / AFP
2122
Outre une apparition dans le film "Si loin, si proche" (1993) du cinéaste allemand Wim Wenders, il monnaie son image pour figurer dans diverses campagnes publicitaires, comme ce spot pour Pizza Hut (en 1998), jamais diffusé en Russie. WTN / AFP
2222
Depuis, il avait tenté à plusieurs reprises de fonder un parti politique en Russie, sans succès. Mikhaïl Gorbatchev (ici en octobre 2017, lors d'une de ses dernières apparitions publiques) s'est éteint le 30 août 2022, à l'âge de 91 ans. VASILY MAXIMOV / AFP