Présidentielle en Biélorussie : Alexandre Loukachenko en tête avec 79,7% des voix, selon un sondage officiel de sortie des urnes

Le président de la Biélorussie, Alexandre Loukachenko, dans un bureau de vote à Minsk, le 9 août 2020.
Le président de la Biélorussie, Alexandre Loukachenko, dans un bureau de vote à Minsk, le 9 août 2020. (REUTERS)

La candidate de l'opposition Svetlana Tikhanovskaïa obtient, elle, 6,8% des sondages. Tous les bureaux de vote n'ont pas fermé.

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko obtient 79,7% des voix à la présidentielle dimanche 9 août, selon un sondage officiel réalisé à la sortie des bureaux de vote. La candidate de l'opposition Svetlana Tikhanovskaïa obtient elle, 6,8% des suffrages. Si la plupart des bureaux de vote ont fermé à 20h, certains ont été autorisés à rester ouverts du fait de l'affluence. "J'espère que le vote s'achèvera sans encombre aussi" dans ces endroits, a déclaré à la télévision publique la présidente de la Commission électorale.

Inamovible Loukachenko. Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis plus d'un quart de siècle, affronte une jeune opposante inattendue, Svetlana Tikhanovskaïa, 37 ans, qui a mobilisé les foules malgré la répression. Loukachenko a promis à la télévision de ne "pas perdre le contrôle" de la situation.

Craintes de fraudes électorales. Svetlana Tikhanovskaïa a déclaré ne pas se faire d'illusions quant au résultat car des "fraudes éhontées" ont déjà été perpétrées au moment du vote anticipé de mardi à samedi. Et le nombre des observateurs indépendants a été réduit au minimum. La France, l'Allemagne et la Pologne ont appelé à un scrutin "libre et équitable".

Vague d'arrestations. La cheffe de campagne de l'opposition a de nouveau été interpellée à la veille du scrutin, tout comme Maria Kolesnikova, une alliée de premier plan de Svetlana Tikhanovskaïa. Depuis le printemps, les autorités biélorusses multiplient les opérations contre les adversaires d'Alexandre Loukachenko.

Vous êtes à nouveau en ligne