Crash dans le Sinaï égyptien : l'enquête se poursuit

FRANCE 3

En direct de Moscou, Elena Volochine fait le point sur le crash qui a fait 224 morts hier, samedi 31 octobre dans le Sinaï égyptien.

Au lendemain du crash de l'Airbus A321 dans le Sinaï égyptien, les Russes attendent des réponses à l'heure où les premiers corps sont rapatriés à Saint-Pétersbourg (Russie). "Toute la journée, des psychologues ont travaillé avec les familles des victimes pour les préparer à cette étape difficile que va être l'identification", rapporte Elena Volochine, correspondante de France 3.

La retenue prime

"Cette catastrophe fait la Une de l'actualité en Russie et les experts qui se succèdent dans les médias n'excluent aucune hypothèse, mais chacun choisit et pèse ses mots, car ce crash a bouleversé les Russes. C'est la retenue qui prime en attendant les premières conclusions que vont livrer les boîtes noires", poursuit la journaliste. La Russie s'implique très activement dans cette enquête. Le ministre russe des Transports ainsi que le chef de l'agence fédérale de l'aviation russe sont sur les lieux du crash avec des enquêteurs et des secouristes russes.

D'autres enquêteurs russes sont au Caire pour procéder eux aussi à l'analyse des boîtes noires. L'enquête se déroule aussi en Russie où la compagnie Metrojet a eu ses autres Airbus immobilisés dans l'attente de procéder à des vérifications techniques. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne