Crash d'un avion russe en Egypte : doute autour de la revendication de l'Etat islamique

France 3

En direct de Moscou, Jeanne Cavelier fait le point sur les causes du crash pour France 3.

L'Etat islamique a revendiqué avoir abattu l'Airbus A321 qui venait de quitter Charm el-Cheikh (Egypte) et se rendait à Saint-Pétersbourg (Russie). Il n'y a aucun survivant parmi les 217 passagers et les 7 membres d'équipage. "Même si l'Etat islamique revendique l'attaque, le ministre des Transports Maxime Sokolov parle d'une spéculation. Même sceptisisme du côté de l'Autorité de régulation aérienne russe. Jusqu'à ce qu'il y ait une preuve fiable sur les circonstances de ce qui s'est passé, cela n'a aucun sens de discuter de telle ou telle version, a déclaré Rosaviatsia dans un communiqué", rapporte Jeanne Cavelier, en direct de Moscou.

Une journée de deuil national

La Russie part sur une piste accidentelle et évacue, pour le moment, la piste terroriste. A Moscou, les locaux de la compagnie aérienne auraient été perquisitionnés ce matin. De son côté, la compagnie ne voit aucune raison d'attribuer le crash à une erreur humaine. Le pilote avait 12 000 heures de vol à son actif. Une journée de deuil national sera observée demain dans toute la Russie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne