Climat : les forêts de Sibérie brûlent

FRANCEINFO

En Russie, les incendies se multiplient en Sibérie à cause des fortes chaleurs. Les forêts sont détruites. C’est la conséquence directe du réchauffement climatique selon les scientifiques.

Un mur de flammes que rien ne semble arrêter. Dans toute la Sibérie, les incendies se multiplient. Des dizaines de foyers sont répertoriés dans toute cette région de Russie. Jour après jour, la forêt sibérienne se consume un peu plus. Pour lutter contre les flammes, les autorités russes utilisent des avions capables de modifier la structure des nuages et provoquer la pluie.

La moitié de la Corse en cendres

Au sol, les soldats du feu combattent sans relâche avec parfois des moyens dérisoires. Au moins 376 000 hectares ont brûlé ces dernières semaines, soit la moitié de la Corse. La Sibérie connaît des températures extrêmes, jusqu’à 38°C, un record depuis la fin du XIXe siècle. Pour l’Organisation météorologique mondiale, c’est une conséquence possible du réchauffement climatique. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne