Alexeï Navalny

Hospitalisé en août 2020 à la suite de ce que ses proches qualifient d'empoisonnement, Alexeï Navalny est l'un des plus sérieux opposants au gouvernement de Vladimir Poutine, en Russie. Orateur charismatique et ennemi de la corruption des élites russes, cet avocat de profession, né en 1976, est depuis plusieurs années la cible d'une répression policière dans son pays.

Arrestations, emprisonnements, intimidations, attaques en justice pour diffamation et maintenant empoisonnement selon son entourage, sont le quotidien d'un homme admis en soins intensifs à l'hôpital de Sibérie, jeudi 20 août 2020. Il avait été pris de malaise après avoir bu un thé dans un avion, avant d'être placé dans le coma, dans un état jugé grave. Deux jours plus tard, il avait été transféré dans un établissement médical de Berlin, via une ONG "Cinema for peace".

Le 30 juillet 2019, Alexeï Navalny avait déjà été hospitalisé à la suite d'une réaction à un agent toxique alors qu’il était en prison.
 Cela ne l'avait pas empêché de poursuivre par la suite son combat politique.

plus
Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, le 17 septembre 2020 à Minsk (Biélorussie).

L'Eurozapping : nouveau coup de force de Loukachenko en Biélorussie

Après sa sortie de l\'hôpital, Alexei Navalny a posté un long message sur Instagram dans lequel il revient sur sa convalescence, mercredi 23 septembre 2020.

Après son empoisonnement, l'opposant politique russe Alexeï Navalny est sorti de l'hôpital en Allemagne où il était soigné

L\'opposant russe Alexeï Navalny assis sur son lit d\'hôpital à Berlin (Allemagne), le 15 septembre 2020. 

L'opposant russe Alexeï Navalny va mieux et veut poursuivre son combat

Empoisonnement d’Alexeï Navalny : l’enquête de ses proches

Empoisonnement d’Alexeï Navalny : l’enquête de ses proches

Alexeï Navalny, l\'opposant russe hospitalisé à Berlin, le 16 janvier 2018 lors d\'une interview avec l\'AFP.

Eurozapping : le poison de Navalny retrouvé ; nouvelles mesures anti-coronavirus au Royaume-Uni

Capture d\'écran d\'une vidéo de la chambre d\'hôtel d\'Alexeï Navalny à Tomsk (Russie), diffusée par l\'équipe de l\'opposant sur Instagram le 17 septembre 2020.

Russie : Alexeï Navalny a été empoisonné à son hôtel à l'aide d'une bouteille d'eau, selon l'équipe de l'opposant

Des tuyaux servant à bâtir le gazoduc, à Mukran en Allemagne, le 11 septembre 2020.

Affaire Alexeï Navalny : l'Autriche ne veut pas renoncer au gazoduc Nord Stream 2, malgré les pressions américaines

L\'opposant russe Alexeï Navalny assis sur son lit d\'hôpital à Berlin (Allemagne), le 15 septembre 2020. 

Affaire Alexeï Navalny : "J'ai pu respirer seul toute une journée", raconte l'opposant russe sur Instagram

L\'opposant russe Alexeï Navalny, le 29 septembre 2019 à Moscou (Russie). 

Alexeï Navalny : la France hausse le ton face à la Russie

L\'ambulance qui a transporté l\'opposant russe Alexeï Navalny à l\'hôpital de la Charité, à Berlin (Allemagne), le 22 août 2020. 

Affaire Navalny : l'opposant russe peut se lever de son lit, son état de santé s'améliore

Le président français, Emmanuel Macron, et son homologue russe Vladimir Poutine, lors d\'un sommet sur l\'Ukraine à l\'Elysée, le 9 décembre 2019 à Paris. 

Affaire Navalny : Emmanuel Macron dénonce une "tentative d'assassinat" et demande une "clarification" à Vladimir Poutine

L\'opposant russe Alexeï Navalny, le 29 septembre 2019 à Moscou (Russie). 

Affaire Alexeï Navalny : des laboratoires français et suédois confirment l'empoisonnement de l'opposant russe au Novitchok

Andreï Fateev et Ksenia Fadeeva travaillent pour la campagne des municipales, le 7 septembre 2020, à Tomsk (Russie).

Russie : deux partisans de Navalny élus à Tomsk, ville de son empoisonnement présumé

Alexeï Navalny, l\'opposant russe hospitalisé à Berlin, le 16 janvier 2018 lors d\'une interview avec l\'AFP.

Affaire Alexeï Navalny : la police russe veut interroger l'opposant en Allemagne

Mike Pompeo, le 2 septembre 2020, à Washington aux Etats-Unis.

Empoisonnement d'Alexeï Navalny : "il y a de fortes chances que cela vienne de hauts responsables russes", accuse le chef de la diplomatie de Donald Trump

L\'opposant russe Alexeï Navalny lors d\'une interview à Moscou, la capitale russe, le 16 janvier 2018.

Alexeï Navalny : le G7 exhorte Moscou à traduire en justice "urgemment" les auteurs de l'empoisonnement

Le leader de l’opposition russe, Alexeï Navalny, lors d\'un rassemblement en juillet 2019.

Alexeï Navalny : les menaces de sanctions se font plus pesantes sur la Russie

L\'opposant russe Alexeï Navalny, le 25 décembre 2017 à Moscou.

Alexeï Navalny est sorti du coma

Alexeï Navalny, avocat et opposant de Vladimir Poutine, le 29 septembre 2019 durant un discours à Moscou.

Affaire Alexeï Navalny : l'ONU qualifie la tentative d'empoisonnement de l'opposant russe de "crime très grave" et exige une enquête "impartiale"

Des militaires allemands déplacent le brancard qui a servi à transférer l\'opposant politique russe Alexeï Navalny à l\'hôpital, à Berlin, le 22 août.

Affaire Alexeï Navalny : le Kremlin dénonce des accusations "absurdes" contre la Russie

L\'opposant russe Alexeï Navalny lors d\'une manifestation à Moscou, le 29 septembre 2019.

Affaire Alexeï Navalny : l'opposant russe est sorti du coma

L\'opposant russe Alexeï Navalny à Moscou, le 29 septembre 2019.

Affaire Navalny : la tension monte entre l'Union européenne et la Russie

L\'opposant russe à Vladimir Poutine Alexeï Navalny parlant aux journalistes à Moscou (Russie), le 20 juillet 2019.

Affaire Alexeï Navalny : l'Allemagne met la pression sur la Russie pour obtenir des explications, Moscou répond

Le président américain Donald Trump lors d\'une conférence de presse à Washington, le 4 septembre 2020.

Affaire Alexeï Navalny : Donald Trump assure ne pas avoir vu de preuves de l'empoisonnement de l'opposant russe

L\'opposant russe Alexeï Navalny, lors d\'une manifestation à Moscou (Russie), le 29 septembre 2019. 

Le parcours d'Alexeï Navalny, principal opposant de Vladimir Poutine

Alexeï Navalny participe à une manifestation de soutien aux prisonniers politiques à Moscou (Russie), le 29 septembre 2019.

Alexeï Navalny a été empoisonné au Novitchok, selon Berlin

L\'hôpital de la Charité, à Berlin (Allemagne), où est hospitalisé l\'opposant russe Alexeï Navalny, le 25 août 2020. 

Affaire Alexeï Navalny : Berlin affirme détenir la "preuve sans équivoque" que l'opposant russe a été empoisonné

Une fourgon de police devant l\'hôpital de la Charité, à Berlin, le 23 août 2020.

L'état de santé d'Alexeï Navalny s'améliore, annonce l'hôpital allemand où l'opposant russe est soigné

L\'hôpital de la Charité à Berlin, où Alexeï Navalny est soigné, le 24 août 2020.

Affaire Alexeï Navalny : la Russie démarre les investigations, une semaine après l'hospitalisation de l'opposant

L\'opposant russe Alexeï Navalny, lors d\'une manifestation à Moscou (Russie), le 29 septembre 2019. 

Soupçons d'empoisonnement, bataille diplomatique… Vous n'avez pas suivi l'affaire Alexeï Navalny ? Cet article est fait pour vous

12

Vous êtes à nouveau en ligne