VIDEO. Plusieurs milliers d'étudiants marchent dans Londres pour la gratuité des études

ITN / EVN

Le défilé a dégénéré mercredi en violents affrontements devant le ministère de l'Intérieur et d'autres manifestants ont essayé de pénétrer dans le ministère des Affaires, de l'Innovation et des Compétences (BIS).

Ils étaient plusieurs milliers mercredi 4 novembre à défiler bruyamment dans les rues de Londres (Royaume-Uni) pour réclamer la gratuité des études. Les étudiants britanniques ont violemment affronté la police en fin de parcours. Derrière la large banderole de tête réclamant une "éducation gratuite", les étudiants ont quitté la University of London pour rejoindre le Parlement de Westminster.

Le défilé a dégénéré en violents affrontements devant le ministère de l'Intérieur et d'autres ont essayé de pénétrer dans le ministère des Affaires, de l'Innovation et des Compétences (BIS), lançant des œufs et des bombes fumigènes sur les forces de l'ordre. Plusieurs arrestations ont eu lieu.

Les droits universitaires ont triplé après l'élection en 2010 de David Cameron

Les manifestants demandent au gouvernement conservateur de renoncer à son projet de transformer les bourses universitaires en prêts. "L'ignorance coûte plus cher que l'éducation" ou "Le désespoir est la nouvelle norme", pouvait-on lire sur les pancartes brandies par les étudiants.

Les droits universitaires en Angleterre ont triplé quelques mois après l'élection en 2010 du Premier ministre conservateur, David Cameron, réélu en mai pour un deuxième mandat. Actuellement, les étudiants dont la famille perçoit des revenus inférieurs à 25 000 livres (35 300 euros) par an ont droit à une bourse de 3 338 livres (4 800 euros) annuelle, avec des montants moins élevés accordés selon les revenus.

Vous êtes à nouveau en ligne