Royaume-Uni : une récession historique

France 2

Déjà fragilisé par le Brexit, le Royaume-Uni vit une récession historique. Le PIB a chuté de plus de 22% au premier semestre. C’est un record : plus de 700 000 emplois ont été détruits en cinq mois.

Des villes désertes et des rues vides, des pubs fermés et des usines à l’arrêt… À cause du confinement, le Royaume-Uni vit aujourd’hui la plus sévère récession de son histoire. Le pays subit plus de 22% de contraction du PIB au premier semestre. En comparaison, la France s’en sort un peu mieux avec près de 19%. Le ministre des Finances britannique n’essaie même pas de minimiser cet effondrement de l’économie.

Les indicateurs donnés par la Commission européenne sont très mauvais

Le Royaume-Uni souffre. Qu’en est-il des autres pays européens ? "Le plongeon concerne toutes les économies européennes. Si vous prenez l’Espagne, elle s’en sort encore moins bien que la Grande-Bretagne. Les indicateurs sont aussi très inquiétants pour la France et l’Italie (...) Les indicateurs donnés par la Commission européenne sont très mauvais, ils prévoient une crise encore plus brutale que celle qui avait été indiquée", explique la journaliste Maryse Burgot en direct de Londres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne