Royaume-Uni : un appel à l'aide dans une carte de Noël fabriquée en Chine

France 2

Tesco, le géant britannique des supermarchés, a dû cesser la production de carte de Noël dans une usine en Chine. Un S.O.S. a été écrit sur une de leurs cartes reçues par une fillette.

L'appel à l'aide était rédigé en anglais à l'intérieur d'une carte de Noël : "Nous sommes des prisonniers étrangers de la prison de Qingpu à Shanghai (Chine). Forcés de travailler contre notre volonté. S'il vous plaît, aidez-nous et contactez Peter Humphrey". C'est une fillette de six ans originaire de Gatwick (Royaume-Uni) qui l'a découvert. "C'était bizarre. Au début, j'ai eu un petit rire", témoigne Florence Widdicombe.

Tesco choquée

"Quand j'ai retrouvé qui était Peter Humphrey sur le web, j'ai découvert qu'il avait été emprisonné en Chine et le problème du travail pénitentiaire chinois alors tout cela est devenu très sérieux", commente Ben Widdicombe, son père. Celui-ci prend contact avec M. Humphrey, ancien journaliste d'investigation qui a passé plusieurs mois dans la prison de Qingpu. La carte de Noël provenait de l'enseigne Tesco, numéro un des supermarchés au Royaume-Uni. Choquée, l'entreprise a annoncé suspendre sa production dans cette usine et une enquête a été lancée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne