VIDEO. Royaume-Uni : le système de santé est au bord de la faillite

FRANCE 2

Au Royaume-Uni, le NHS, la sécurité Sociale britannique, tire chaque année la sonnette d'alarme, dénonçant son manque de moyens. Cette fois, la situation des hôpitaux est dramatique et dangereuse.

Pour le système de santé britannique, les résultats d'examen sont mauvais. Depuis 2010, les coupes dans les dépenses de santé auraient causé 120 000 décès supplémentaires. En cause : le manque d'infirmiers, qui entraînerait 100 décès de plus par jour. "Certains soirs, je rentre de service bouleversée car un de mes patients est mort de façon horrible, seul, parce que je n'étais pas là pour l'accompagner" raconte une infirmière britannique.

Un hiver qui s'annonce catastrophique

Pour le NHS, l'hiver à venir s’annonce comme le pire : urgences saturées, consultations en plein couloir, des semaines avant d'avoir un rendez-vous avec un généraliste. Le budget du NHS dépend du contexte économique global, agité par le Brexit. Les partisans du Brexit ont fondé leur campagne sur un meilleur financement du NHS, un argument qui a fait mouche auprès des électeurs. Mais le Brexit voté, le gouvernement n'a toujours rien fait pour le système de santé du pays. Pire, le Brexit fait fuir les infirmiers et médecins européens, dont dépend le NHS. Pour Lune Uriz, infirmière espagnole et qui travaille au Royaume-Uni depuis cinq ans, le choix est fait : elle a décidé de quitter le pays. Cette baisse d'effectif très qualifié est une bombe à retardement pour le NHS. Depuis un an, le nombre de candidatures de candidats européens aux postes d'infirmiers a baissé de 89%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne