Boris Johnson lors du dîner officiel avec Emmanuel Macron, le 18 janvier 2018, au Victoria and Albert Museum à Londres (Royaume-Uni).
Boris Johnson lors du dîner officiel avec Emmanuel Macron, le 18 janvier 2018, au Victoria and Albert Museum à Londres (Royaume-Uni). (PETER NICHOLLS / AFP)

Royaume-Uni : Boris Johnson propose à la France un pont de 35 kilomètres au-dessus de la Manche

L'idée du ministre des Affaires étrangères britannique est d'améliorer les liaisons entre la France et le Royaume-Uni. Selon "The Guardian", Emmanuel Macron se serait montré ouvert à l'idée.

Boris Johnson a de la suite dans les idées. Lors du sommet anglo-français, jeudi 18 janvier, le ministre des Affaires étrangères britannique a suggéré à Emmanuel Macron l'idée d'un pont de 22 miles (environ 35 kilomètres) qui traverserait la Manche entre la France et le Royaume-Uni, indique The Guardian

Boris Johnson a expliqué qu'il était "ridicule" que deux des plus grandes économies du monde soient reliées uniquement par une ligne de chemin de fer. Emmanuel Macron se serait montré ouvert aux propos du Britannique, en estimant qu'il était nécessaire de développer une autre liaison entre les deux pays.

"Notre succès économique dépend de bonnes connexions"

Lors du sommet franco-britannique, Theresa May et Emmanuel Macron se sont entretenus notamment sur la question de la politique migratoire. Un peu plus tard, Boris Johnson a tweeté une photo de lui-même avec le président français, accompagné d'une légende enthousiaste : "En marche ! De belles rencontres avec des homologues français aujourd'hui." Il a également livré ses ambitions sur le réseau social : "Je suis particulièrement heureux que nous établissions un groupe d'experts pour étudier ensemble les grands projets. Notre succès économique dépend d'une bonne infrastructure et de bonnes connexions. Et si le tunnel sous la Manche n'était qu'un premier pas ?"

Le ministre britannique avait déjà promu par le passé le projet d'un deuxième tunnel sous la Manche, mais l'idée d'un pont commence désormais à faire son chemin. Des infrastructures de ce genre ont déjà été réalisées en Asie. Un pont maritime de 42 kilomètres a par exemple été ouvert en Chine entre la ville de Qingdao et l’île de Huangdao.