Quand le bébé royal quitte l'hôpital St-Mary à Londres

La princesse Kate, duchesse de Cambridge, et le prince William, duc de Cambridge, présentent leur bébé aux curieux et aux médias devant l\'hôpital St-Mary de Londres le 23 juillet 2013.  
La princesse Kate, duchesse de Cambridge, et le prince William, duc de Cambridge, présentent leur bébé aux curieux et aux médias devant l'hôpital St-Mary de Londres le 23 juillet 2013.   (Reuters - Suzanne Plunkett)

Kate, William et leur nouveau-né ont quitté le 23 juillet 2013 la maternité de l'hôpital St-Mary à Londres sous les vivats de la foule et devant les caméras du monde entier.

La duchesse et le duc de Cambridge ont ainsi présenté leur fils, troisième héritier dans l'ordre de succession du trône britannique, qui, dixit William «a une bonne paire de poumons». «C'est un beau bébé, il est assez lourd (3,8 kg à la naissance, NDLR) et il a déjà plus de cheveux que moi», a-t-il ajouté en s'adressant brièvement aux médias. 

«C'est un moment spécial, plein d'émotions, je pense que tous les parents comprennent ce que cela représente», a déclaré pour sa part la duchesse de 
Cambridge, fatiguée, mais très souriante.

«Il ressemble à sa mère, Dieu merci», a encore plaisanté le prince William. Ce dernier a voulu montrer son aspiration à une vie aussi normale que possible, en ne laissant à personne d'autre le soin de conduire l'imposant 4x4 noir ramenant la famille princière au palais de Kensington, sa résidence londonienne.

Une fois le bébé  immortalisé, le couple, soucieux du respect de sa vie privée, devrait de nouveau se retirer de la scène publique pendant plusieurs 
jours. William, pilote d'hélicoptère dans la Royal Air force, a fait savoir qu'il comptait bien prendre son congé parental de deux semaines. 

Le couple aura ainsi le temps de se pencher sur la question du prénom... Le choix est un exercice délicat, pour n'importe quel parent mais probablement encore davantage pour l'héritier du trône d'Albion. Il avait fallu une semaine pour connaître le prénom de William, né en 1982, et même un mois pour apprendre celui de son père, le prince Charles, né en 1948.

Les bookmakers tablaient pour un garçon sur George – un prénom chargé d'histoire puisque porté par six monarques britanniques – suivi de James, prénom du frère de Kate. Si vous voulez parier par leur intermédiaire, soyez prudents: ils avaient prédit la naissance d'une fille... 

Vous êtes à nouveau en ligne