Buckingham Palace : après Edouard VIII et Lady Di, nouvelle péripétie royale

FRANCE 2

En perdant volontairement leurs titres royaux, Meghan et Harry font resurgir le souvenir de Lady Di, la mère du prince, qui avait perdu son titre d'Altesse Royale en 1996, après son divorce avec Charles.

La prise d'indépendance du prince Harry et de son épouse se solde par la perte de leurs titres royaux. Un épisode qui rappelle celui de 1996, quand Lady Di, la mère d'Harry, avait perdu le sien après son divorce avec le prince Charles. "La situation est inédite pour Harry", précise Arnaud Comte, journaliste France Télévisions en direct de Londres (Royaume-Uni). Même s'il n'est qu'en sixième position sur l'ordre de succession au trône britannique, certains commentateurs parlent d'abdication.

Edouard VIII et Wallis Simpson

"Ces commentateurs vont même plus loin en comparant finalement la situation de Harry à un autre monarque, Edouard VIII. C'était en 1936, et certains y verront un parallèle, il avait renoncé au trône britannique pour épouser une citoyenne américaine : Wallis Simpson", ajoute le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne