Loch Ness : sur les traces du monstre

france 3

Un scientifique néo-zélandais s'est rendu en Écosse pour analyser l'ADN du Loch Ness, le lac qui abriterait le fameux monstre.

Un lac légendaire au monstre mystérieux. La dernière apparition du monstre du Loch Ness aurait eu lieu le 26 mars dernier. Il aurait été observé depuis les ruines d'un château. Un couple d'Américains aurait aperçu une ombre de neuf mètres sous la surface de l'eau du Loch Ness. Légende ou réalité ? Ce chercheur néo-zélandais veut en avoir le coeur net, alors il va faire analyser l'ADN des eaux du lac pour confirmer ou non la présence de la bête.

200 000 visiteurs par an

"Avec un demi-litre d'eau nous pouvons obtenir un très bon catalogue de la vie dans le lac. Nous avons pensé que le Loch Ness est un excellent endroit pour mettre en valeur cette technologie", explique Neil Gemmel, scientifique de l'Université d'Otago. Reptile marin préhistorique, poisson géant, oiseau aquatique ? En attendant, le monstre attire près de 200 000 personnes par an.

Vous êtes à nouveau en ligne