Les chevaux de la police britannique se reposent en Dordogne

FRANCE 3

En Dordogne, un couple d'Anglais a ouvert une pension pour les chevaux de la police britannique.


Lewis, un cheval au flegme tout britannique. Rien de surprenant a priori, car ce cheval a passé de longues années au service de Sa Majesté, dans la police anglaise. Pourtant, lorsqu'il arrive ici en 2011, Lewis a un comportement très différent. Un état de stress lié à ses missions menées à Londres lors des émeutes de 2011.

Une seconde vie pour 22 animaux

En Angleterre, les chevaux ne sont pas ménagés. Certains sont parfois pris pour cible, d'autres comme Lewis ressortent traumatisés. Ils sont alors mis en retraite et pris en charge par Roland et sa famille. Déjà propriétaire d'un refuge en Angleterre, voilà sept ans aujourd'hui que cet ancien policier a créé en Dordogne cette pension. 22 animaux y profitent d'une seconde vie, quasi inespérée. Le travail de Roland est bien connu de la police anglaise qui lui envoie régulièrement des chevaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne