Législatives au Royaume-Uni : une nouvelle donne pour le Brexit ?

FRANCE 3

Theresa May, fragilisée par les législatives, va devoir modifier son approche des négociations pour le Brexit.

Le résultat des élections législatives en Grande-Bretagne fragilise la position de Theresa May, qui misait sur ce scrutin anticipé pour obtenir un large soutien de ses négociations pour le Brexit. "Theresa May avait fondé sa campagne sur un Brexit dur. 'Pas d'accord plutôt qu'un mauvais accord', martelait-elle. Seulement voilà, le peuple britannique l'a désavouée", explique Stéphanie Desjars, envoyée spéciale à Londres.

Un consensus avec les députés libéraux

La Première ministre se trouve désormais devant plusieurs défis. "Au sein de son parti, Theresa May va devoir trouver un consensus avec une majorité de députés conservateurs libéraux qui étaient, comme David Cameron, farouchement hostiles au Brexit. Et au Parlement, elle va devoir composer avec d'autres formations", détaille la journaliste. Le début des négociations reste prévu le 19 juin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne