Législatives au Royame-Uni: Theresa May a perdu son pari

France 3

Pour être plus forte sur les négociations dans l'Union européenne, Theresa May avait décidé de convoquer des élections législatives anticipées, elle perdu son pari. Ce scrutin outre-Manche sonne comme un véritable désaveu pour la Première ministre conservatrice. 

La tradition a été respectée. Ce vendredi 9 juin, Theresa May est allée quérir l'approbation de la reine d'Angleterre au palais de Buckingham avant de revenir au 10, Downing Street pour annoncer la formation d'un nouveau gouvernement. Mais ce matin, la presse britannique n'est pas tendre avec Theresa May. Les journaux parlent de débâcle, de pari perdu, ou encore de retour de bâton. La Première ministre voulait renforcer son autorité, elle se retrouve désormais affaiblie pour une partie de l'opinion.

Les Travaillistes gagnent une trentaine de sièges

"Theresa May aurait déjà dû démissionner, elle est sur le recul maintenant, son pari n'a pas marché", assure un Londonien. En revanche, c'est une ambiance de victoire qui règne chez les Travaillistes. Jeremy Corbyn a été acclamé lors de son arrivée au siège du parti. Donnés perdants il y a quelques semaines, les Travaillistes gagnent une trentaine de sièges de députés et mettent en cause Theresa May. Privée de majorité absolue à la Chambre des communes, elle doit désormais compter sur le soutien des Unionistes d'Irlande du Nord pour former son futur gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne