"Il n'y aura pas d'autre référendum sur l'Ecosse", prévient Cameron

Le Premier ministre britannique, David Cameron, le 10 mai 2015, à Londres.
Le Premier ministre britannique, David Cameron, le 10 mai 2015, à Londres. (JUSTIN TALLIS / AFP)

Forts de leur victoire aux législatives, les indépendantistes écossais pourraient réclamer l'organisation rapide d'un nouveau référendum.

En dépit de la percée du Parti national écossais (SNP) dans les urnes, le Premier ministre britannique, David Cameron, a exclu, dimanche 10 mai, de convoquer un nouveau référendum sur l'indépendance écossaise. "Nous avons eu un référendum. L'Ecosse a voté avec emphase pour rester dans le Royaume-Uni. Il n'y aura pas d'autre référendum", a insisté David Cameron sur l'antenne de Channel 4 News, trois jours après la victoire du Parti conservateur aux législatives.

Les Ecossais ont rejeté l'indépendance lors du référendum de septembre 2014 par 55% des voix contre 45%. Des responsables nationalistes avaient estimé après la consultation que la question était réglée "pour une génération".

Mais l'éclatant succès électoral du SNP jeudi en Ecosse, où il a raflé 56 sièges sur 59, pourrait inciter le parti indépendantiste à réclamer l'organisation rapide d'un nouveau référendum.