Incendie de la tour Grenfell à Londres : 58 personnes sont considérées comme mortes, selon la police

Les pompiers éteignent l\'incendie de la tour Grenfell, à Londres, le 14 juin 2017.
Les pompiers éteignent l'incendie de la tour Grenfell, à Londres, le 14 juin 2017. (KATE GREEN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Jusqu'à présent, la police avait fait état de 30 morts et de plusieurs dizaines de disparus après l'incendie de cet immeuble d'habitation de 24 étages, mercredi.

Le bilan pourrait encore s'alourdir, trois jours après l'incendie de la tour Grenfell, à Londres (Royaume-Uni). Cinquante-huit personnes, dont certaines étaient portées disparues, sont désormais considérés comme mortes, a annoncé la police de la ville, samedi 17 juin. "On nous a dit qu'elles étaient dans la tour Grenfell cette nuit-là, a déclaré Stuart Cundy, un haut responsable, donc je dois tristement présumer qu'elles sont mortes." Le précédent bilan des autorités faisait état de 30 morts. La police a prévenu que le nombre de victimes pourrait encore "changer" et "augmenter".

Une minute de silence de la reine Elizabeth

Près de 600 personnes habitaient dans cet immeuble de 120 appartements, situé dans l'ouest de la capitale britannique. La reine Elizabeth II a observé, samedi 17 juin, une minute de silence en hommage aux victimes.

Vous êtes à nouveau en ligne