Incendie de la tour Grenfell à Londres : "Un accident évitable", selon le maire de la ville

La Tour Grenfell à Londres (Royaume-Uni) a été ravagée par les flammes, le 14 juin 2017.
La Tour Grenfell à Londres (Royaume-Uni) a été ravagée par les flammes, le 14 juin 2017. (TOLGA AKMEN / AFP)

Sadiq Khan a évoqué, dimanche, une série "d'erreurs et de négligences" dans cet immeuble de 24 étages. Le dernier bilan du sinistre fait état de 58 morts.

Voilà qui ne devrait pas calmer la colère des proches des victimes. Sadiq Khan a estimé, dimanche 18 juin, que l'incendie de la tour Grenfell à Londres était un "accident évitable qui n'aurait pas dû se produire." Le maire de la capitale britannique s'exprimait à l'issue d'une cérémonie d'hommage. Selon lui, "cette tragédie est la conséquence d'erreurs et de négligences de la part de responsables politiques, de la mairie [de quartier] et du gouvernement",  a-t-il déclaré sur la BBC (en anglais).

L'incendie, dont l'origine est toujours inconnue, a ravagé dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 juin un immeuble de logements sociaux de 24 étages situé dans l'ouest de la ville. Le dernier bilan, encore provisoire, fourni par la police fait état de 30 morts confirmés et de 28 autres présumés.

Des habitants "frustrés et en colère"

Depuis, beaucoup accusent les autorités locales de ne pas avoir entendu les cris d'alerte concernant la sécurité du bâtiment. "La communauté locale a le sentiment d'avoir été maltraitée parce que certains d'entre eux sont pauvres", a lui-même souligné le maire de Londres. Il dit avoir croisé des gens "frustrés et en colère."

Dans une tribune publiée dans The Guardian (article en anglais), Sadiq Khan estime "crucial que toute la vérité soit faite sur ce qui s'est passé et de découvrir si des avertissements ont été ignorés".

Nous avons une dette envers toutes les victimes. Que ça ne se reproduise plus jamais.Sadiq KhanThe Guardian