Harry : guidé par le souvenir de sa mère ?

Ils vont prendre la direction du Canada et laisser derrière eux leur titre d'altesse Royale. Harry et Meghan se sont libérés de leurs obligations. Pour de nombreux médias britanniques, cela résonne avec un autre passé, celui de la princesse Diana.

Sa Majesté Royale était un titre qui n'était peut-être pas fait pour lui. À 35 ans, le prince Harry, renonce à une partie de sa vie dédiée à la reine et à la monarchie. Un rôle dans lequel il ne s'est pas épanoui. Un pas derrière son frère le futur roi, et rongé aussi par la rancœur tenace d'un enfant dont la mère est partie trop tôt.

Il y a 27 ans, la mère d'Harry perdait elle aussi son titre royal

L'ombre de Diana hante encore aujourd'hui les choix de Harry. Certains feront un parallèle et y verront un signe. Il y a 27 ans, la mère d'Harry perdait elle aussi son titre royal suite à son divorce avec Charles. Le carrosse a changé d'époque, mais les blessures n'ont pas disparu. La pression médiatique a réveillé les vieux démons du prince. "Je pensais que j'étais tiré d'affaire, mais soudainement tout est remonté à la surface et c'est quelque chose avec lequel je dois vivre, je ne veux pas être harcelé en subissant ce jeu qui a tué ma mère", confiait le prince en interview.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne