Grande-Bretagne : Hell Run, 16 kilomètres de course en enfer

FRANCE 2

Chaque deuxième dimanche de janvier, l'armée britannique prête l'un de ses terrains pour une course particulièrement difficile, entre boue glacée et terrains accidentés.

Chaque deuxième week-end de janvier est organisée la Hell Run, littéralement, la course de l'enfer. Ça commence d'abord par un gentil passage au purgatoire avec de bonnes flaques de boue pour se mettre en condition et perdre tout espoir de garder ses vêtements secs. Sur un terrain prêté par l'armée britannique le temps d'un week-end, les candidats, que l'organisation surnomme les "âmes perdues", vont affronter une température de deux degrés et le terrain accidenté des forêts.

De la boue glacée

Puis viennent les marécages glacés où le sol est traitre. 16km de course, mais un parcours qui fonctionne comme le remords : il va en s'accroissant. À la fin, il y a le bourbier des damnés : c'est ici que les coureurs franchissent définitivement les portes de l'enfer et reçoivent le pire des châtiments : immersion totale dans la boue glacée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne