VIDEO. Attentat à Manchester : de la joie à l’horreur

Une explosion a retenti, lundi soir, quelques secondes après le concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. Le bilan, encore provisoire, fait état d'au moins 22 morts.

Des centaines de jeunes qui dansent, chantent. Et puis, soudain, un bruit sourd. Le concert d’Ariana Grande allait se terminer à Manchester (Royaume-Uni), lundi 22 mai, lorsqu’une explosion a retenti dans la Manchester Arena. Chacun a alors tenté de fuir. Ou de se mettre à l'abri. Certains spectateurs ont pu filmer les scènes de panique avec leurs téléphones.

>> Explosion à Manchester : suivez les avancées de l'enquête dans notre direct

Le bilan provisoire communiqué par la police locale, dans la matinée de mardi, fait état d'au moins 22 morts et d'une soixantaine de blessés, transportés dans les hôpitaux de la ville. Parmi eux, beaucoup de jeunes : la pop star américaine âgée de 23 ans est en effet très populaire chez les adolescents et les enfants.

Ce bilan provisoire fait de cette attaque la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis les attentats de Londres en 2005, qui avaient tué 52 personnes.

Vous êtes à nouveau en ligne