Royaume-Uni : le pays visé par le terrorisme

Cette vidéo n'est plus disponible

L'attaque terroriste à Manchester fait suite à de précédents actes du même type, que retrace France 3.

C'était il y a deux mois, le 22 mars 2017. Entre Big Ben et le Parlement, en plein coeur du pouvoir anglais : une voiture fauche les piétons sur le pont de Westminster avant de venir s'encastrer contre les grilles du Parlement. Le terroriste poignarde alors un policier avant d'être abattu. Un député médecin intervient pour tenter de ranimer le policier. Le terroriste était un Britannique converti à l'Islam. Le bilan est de cinq morts. Le groupe État islamique a revendiqué l'attentat.

Un attentat en décembre 2015

La précédente attaque était aussi le fait d'un loup solitaire, dans le métro d'une banlieue de Londres. En décembre 2015, deux jours après les frappes britanniques contre le groupe État islamique en Syrie, un immigré d'origine somalienne attaque et blesse deux voyageurs au couteau. Arrêté, il est condamné à la prison à vie. Deux ans auparavant, deux hommes d'origine nigériane renversent un soldat anglais de 25 ans avec une voiture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne