DIRECT. Attentat de Manchester : une septième personne arrêtée, près de Birmingham, dans le cadre de l'enquête

Des fleurs déposée sur Albert Square, à Manchester, le 24 mai 2017, en hommage aux victimes de l\'attentat de la Manchester Arena.
Des fleurs déposée sur Albert Square, à Manchester, le 24 mai 2017, en hommage aux victimes de l'attentat de la Manchester Arena. (PETER NICHOLLS / REUTERS)

En Libye, les autorités ont annoncé avoir arrêté le père et un frère du suspect Salman Abedi. Le frère aurait dit avoir eu connaissance du projet d'attentat.

L'enquête sur l'attentat de Manchester, qui a fait au moins 22 morts et une soixantaine de blessés lundi, se poursuit. Mercredi 24 mai, une femme et cinq hommes ont été arrêtés : quatre à Manchester à l'exception, un à Wigan et un à Nuneaton, près de Birmingham. La veille, une personne, présentée par la presse britannique comme un frère du principal suspect Salman Abedi, avait déjà été interpellée à Manchester. Le chef de la police de Manchester a indiqué que les autorités britannique enquêtaient "sur un réseau" autour du kamikaze.

Deux membres de la famille du suspect arrêtés en Libye. Il s'agit du père et d'un des frères de Salman Abedi, ont annoncé les autorités libyennes mercredi. Ce dernier aurait affirmé qu'il était au courant de la préparation de l'attentat.

Les victimes identifiées. Les noms des premières victimes ont été dévoilés dans la presse britannique. Parmi elles, des parents ainsi que de nombreux jeunes gens et adolescents venus assister au concert d'Ariana Grande. La plus jeune victime identifiée est âgée de 8 ans. 

Macron veut "renforcer la coopération européenne" antiterroriste. Le président de la République a affirmé à l'ambassade de Grande-Bretagne à Paris sa "volonté de renforcer la coopération européenne" antiterroriste après l'attentat de Manchester et annoncé la tenue d'un nouveau Conseil de défense, mercredi 24 mai.

Vous êtes à nouveau en ligne