Attentat à Manchester : le Royaume-Uni sous le choc

FRANCE 2

C'est la jeunesse qui était visée dans l'attentat survenu hier soir, lundi 22 mai, à Manchester (Angleterre). 

Le concert d'Ariana Grande vient de se terminer hier, lundi 22 mai, à Manchester (Angleterre), quand résonne une explosion. Un moment de confusion puis la panique. Il est un peu plus de 22h30, la foule cherche à fuir par tous les moyens. Des centaines d'adolescents s'échappent en courant. À la sortie, des parents impuissants attendent leurs enfants. Dans les haut-parleurs, les annonces se veulent rassurantes, mais c'est bien une attaque terroriste qui vient de frapper Manchester. 

Un bilan très lourd : 22 morts et des dizaines de blessés

"On a entendu une grosse explosion et tout le monde a commencé à crier et courir dans tous les sens", témoigne une femme présente au concert. Le bilan est très lourd : au moins 22 personnes, dont des enfants, sont décédées et on dénombre des dizaines de blessés. Rapidement, les ambulances affluent et le quartier est bouclé. Une des plus grandes salles de concert d'Europe, la Manchester Arena, devient une scène de crime. Deux mois après l'attentat de Londres, le Royaume-Uni est de nouveau endeuillé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne