Attentat à Manchester : la jeunesse britannique visée

FRANCE 2

L’attentat à Manchester (Royaume-Uni), lundi 22 mai, heurte particulièrement les Britanniques, car il visait des enfants et des adolescents.

Elles partageaient le même sourire et la même candeur juvénile. Saffie Rose Roussos, 8 ans, et Georgina Callander, 18 ans, sont les premières victimes identifiées, mardi 23 mai, de l’attentat de Manchester (Royaume-Uni). Deux visages, symboles d’une jeunesse britannique touchée de plein fouet. C’était un de ses premiers concerts, petite fille sérieuse et pétillante, Saffie Rose Roussos, était venue avec sa mère et sa grande sœur. Elles sont blessées et toujours à l’hôpital.

Les disparus sont toujours nombreux

Ce concert d’Ariana Grande, Georgina Callander l’attendait avec joie et impatience. La jeune étudiante était une grande fan de la chanteuse pop américaine. Elle l’avait même rencontrée il y a deux ans, et posté une photo d’elle avec la star sur les réseaux sociaux. Au moins 12 enfants de moins de 15 ans sont toujours blessés ce 23 mai au soir et d’autres sont toujours portés disparus. Les appels se multiplient sur les réseaux sociaux et l’inquiétude des proches grandit à mesure que les heures s’égrènent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne