Ex-espion russe empoisonné

Sergueï Skripal, un ancien espion russe qui a travaillé au service de Sa Majesté, et sa fille Youlia ont été retrouvés empoisonnés, le 4 mars 2018, dans la petite ville de Salisbury, dans le sud de l'Angleterre.

Selon Theresa May, l'Etat russe est "coupable" dans cette affaire de tentative d'assassinat. En réaction, la Première ministre britannique a annoncé le 14 mars l'expulsion de 23 diplomates russes, un gel des contacts bilatéraux de haut niveau et un boycott, par les ministres britanniques et membres de la famille royale, de la Coupe du monde de football en Russie.

Moscou nie toute implication et dénonce une "provocation grossière". Le Kremlin dénonce une position "absolument irresponsable" de Londres et promet désormais une riposte, qui répondre "au mieux" aux intérêts de la Russie.
plus
A Salisbury (Royaume-Uni), le 5 juillet 2018.

Royaume-Uni : la ville de Salisbury est décontaminée, près d'un an après l'empoisonnement des Skripal

L\'entrée de la ville de Chikhany, en Russie, le 10 janvier 2019.

GRAND FORMAT. On est allé dans le berceau russe du poison Novitchok, jusque-là interdit aux étrangers

Capture d\'écran d\'une interview de l\'ex-chimiste soviétique Vladimir Uglev, le 20 novembre 2018.

VIDEO. "Je suis l'accoucheur du Novitchok" : l'ex-chimiste Vladimir Ouglev raconte la naissance de ce terrible poison

Une voiture quitte la branche de Chikhany (Russie) de l\'Institut d\'Etat de recherche en chimie et en technologie organiques, le 10 janvier 2019.

VIDEO. Novitchok, checkpoint et poudreuse : on vous fait visiter l'ex-ville fermée russe Chikhany en 120 secondes

Des secouristes à Salisbury (Royaume-Uni), le 10 mars 2018. 

Affaire Skripal : l'UE sanctionne les chefs du renseignement militaire russe

Les deux suspects, connus sous les noms d\'Alexander Petrov et Rouslan Bochirov, ont été vus à proximité de la gare de Salisbury le 4 mars en fin de matinée.

Affaire Skripal : la police britannique diffuse une nouvelle vidéo des suspects

Le bureau des légendes décrypté, de Bruno Fuligni

franceinfo junior. C'est quoi un agent des renseignements ?

Ruslan Boshirov et Alexander Petrov, les deux suspects de l\'affaire Skripal, interviewés par la chaîne russe RT, le 13 septembre 2018. 

Ex-espion empoisonné : le second suspect de l'affaire Skripal est un médecin du renseignement militaire russe

Le siège de l\'Organisation pour l\'interdiction des armes chimiques (OIAC) à La Haye (Pays-Bas), le 16 avril 2018.

Espionnage : des agents russes pris la main dans le sac

Le ministère de la Défense russe, à Moscou, le 18 septembre 2018.

Londres accuse le renseignement militaire russe de mener des cyberattaques

Le président russe Vladimir Poutine à Moscou, le 29 novembre 2017.

Pour Vladimir Poutine, l'ancien agent russe empoisonné Sergueï Skripal est un "salaud" et "un traître à la patrie"

Un policier barre l\'accès, le 5 juillet 2018, à une rue près de la maison de Dawn Surgess, morte huit jours après avoir été hospitalisée pour contamination au Novitchok, à Salisbury (Royaume-Uni).

Affaire Skripal : un troisième agent russe identifié, selon "Le Telegraph"

Ruslan Boshirov (à gauche) et Alexander Petrov (à droite) sur des photos publiées par la police britannique le 5 septembre 2018. 

Ex-espion empoisonné : de nouveaux indices pointent un lien entre les deux suspects et le renseignement russe

Ruslan Boshirov, lors de son interview à la télévision russe, le 13 septembre 2018.

Affaire Skripal : l'un des deux suspects identifié comme un colonel du renseignement militaire russe

Vladimir Poutine, à Moscou (Russie), le 9 septembre 2018.

Ex-espion russe empoisonné : Moscou a retrouvé les suspects de l'affaire Skripal, "des civils" selon Vladimir Poutine

Les deux suspects de l\'affaire Skripal

Eurozapping : rebondissement dans l'affaire Skripal, des écolos qui vivaient dans des arbres évacués

La Première ministre britannique, Theresa May, le 24 juillet 2018 à Londres (Royaume-Uni). 

Affaire Skripal : le Royaume-Uni a identifié deux suspects

Après l\'empoisonnement de l\'ex-espion russe Sergueï Skripal, un second empoisonnement au Novitchok a eu lieu à Amesbury, en Angleterre, le 5 juillet 2018. 

Theresa May accuse le renseignement militaire russe d'avoir organisé l'attaque au Novitchok, deux hommes recherchés

Des enquêteurs font des relevés après l\'empoisonnement de l\'ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille, le 25 avril 2018, à Salisbury (Royaume-Uni). 

Affaire Skripal : les Etats-Unis annoncent des sanctions contre la Russie

Un enquêteur en combinaison de protection, à Amesbury (Royaume-Uni), le 6 juillet 2018, pendant l\'enquête sur l\'empoisonnement au Novitchok de plusieurs Britanniques.

Le Britannique empoisonné au Novitchok pensait offrir du parfum à sa compagne

Un ruban de la police entourant les jardins de la Reine Elizabeth à Salisbury, dans le sud de l\'Angleterre, le 5 juillet 2018, en lien avec l\'enquête après qu\'un homme et une femme aient été retrouvés inconscients ce qui a été identifié plus tard comme l\'agent nerveux Novichok.

Affaire Skripal : des suspects identifiés

Le président catalan, Carles Puidgemont, lors d\'une réunion à Barcelone (Espagne), le 24 octobre 2017.

Eurozapping : rebondissement dans l'affaire Skripal, bonne nouvelle pour Puigdemont

Des membres de la police scientifique, en tenue protectrice, travaillent au domicile d\'un homme empoisonné au Novitchok, le 6 juillet 2018, à Amesbury (Angleterre).

Royaume-Uni : "une petite bouteille" contenant du Novitchok découverte au domicile de l'homme empoisonné

Un ruban de police barre l\'accès au jardin de la reine Elizabeth, à Salisbury, au sud de l\'Angleterre, où Dawn Sturgess et Charlie Rowley ont pu être contaminés à l\'agent innervant Novitchok.

Le Britannique empoisonné au Novitchok "n'est plus dans un état critique"

Des ambulances sont garées devant les urgences de l\'hôpital de Salisbury (Royaume-Uni), le 6 mars 2018.

Royaume-Uni : l'homme empoisonné au Novitchok a repris conscience

Une photo de Dawn Sturgess diffusée par la police britannique, le 10 juillet 2018. La femme de 44 ans est morte dimanche 8 juillet 2018, à Salisbury, dans le sud de l\'Angleterre, après un empoisonnement au Novitchok.

La famille de la Britannique empoisonnée au Novitchok demande "d'arrêter de spéculer sur ce qui lui est arrivé"

Une policière à Amesbruy (Royaume-Uni), le 8 juillet 2018.

Une Britannique meurt après avoir été contaminée par du Novitchok

Des tentes de la police sont montées dans une rue bouclée à Amesbury (Royaume-Uni), le 6 juillet 2018, après deux contaminations au Novitchok dans cette ville.

Cinq questions sur les agents Novitchok, ces mystérieux poisons qui ont contaminé quatre personnes au Royaume-Uni

La maison du couple empoisonné à Amesbury, le 5 juillet 2018.

"Tout pourrait être contaminé, partout !" : la drôle d'ambiance à Amesbury après un nouvel empoisonnement au Novitchok

Un ruban de la police entourant les jardins de la Reine Elizabeth à Salisbury, dans le sud de l\'Angleterre, le 5 juillet 2018, en lien avec l\'enquête après qu\'un homme et une femme aient été retrouvés inconscients ce qui a été identifié plus tard comme l\'agent nerveux Novichok.

Après le nouvel empoisonnement au Novitchok en Angleterre, un scientifique russe n'a "aucun doute que derrière se trouve la Russie"

1234

Vous êtes à nouveau en ligne