Eurozapping : l'Italie partagée, la Belgique enthousiaste

France 3

France 3 fait le tour d'Europe des réactions à l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République française.

Emmanuel Macron attendu de pied ferme en Grande-Bretagne. Pro-UE, le nouveau président est perçu comme un négociateur redoutable. Il y a quelques jours encore, il se montrait très critique. En campagne pour les législatives, Theresa May en profite pour rassembler son camp.

En Italie, les avis sont partagés. Matteo Renzi voit dans le nouveau président un espoir pour l'UE. L'ancien Premier ministre, qui vient de reprendre la tête des démocrates, espère surfer sur la vague Macron. À l'opposé, Beppe Grillo, leader du mouvement 5 étoiles, estime que la victoire d'Emmanuel Macron favorisera les esclaves de l'euro.

La Pologne méfiante

En Pologne, les réactions sont réservées. La Première ministre félicite le président élu du bout des lèvres. Dans une lettre, elle espère des relations basées sur le respect mutuel. Les Polonais n'ont pas oublié l'affaire de la délocalisation de Whirlpool. Emmanuel Macron a envisagé des sanctions contre leur pays.

La Belgique se réjouit. Charles Michel, qui fait partie de la même génération qu'Emmanuel Macron, est enthousiaste. La Belgique attend avec impatience un redressement de l'économie française, car elle exporte beaucoup vers la France et espère tirer profit de cette embellie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne