Royaume-Uni : les conservateurs de Theresa May arrivent en tête aux législatives mais perdent la majorité absolue, selon les sondages à la sortie des urnes

La Première ministre britannique, Theresa May, à la sortie d\'un bureau de vote pour les élections législatives à Maidenhead, le 8 juin 2017.
La Première ministre britannique, Theresa May, à la sortie d'un bureau de vote pour les élections législatives à Maidenhead, le 8 juin 2017. (KATE GREEN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Le parti conservateur obtiendrait 314 sièges, contre 266 pour les travaillistes, selon les premières projections.

Les conservateurs remportent les élections législatives anticipées au Royaume-Uni, selon les premiers sondages réalisés à la sortie des urnes, jeudi 8 juin. Le parti de la Première ministre, Theresa May, perd toutefois la majorité absolue : il n'obtiendrait que 314 sièges sur 650, contre 330 dans l'assemblée sortante. Avec 266 élus, les travaillistes de Jeremy Corbyn gagneraient 32 sièges, selon une estimation Ipsos/MORI.

Après les attentats à Manchester et Londres, la campagne aura été quoi qu'il arrive un long chemin de croix pour la cheffe du gouvernement. Elle s'est notamment retrouvée sous le feu des critiques en raison de sa politique de réduction des effectifs de la police lorsqu'elle était ministre de l'Intérieur.

L'avance des conservateurs s'est effondrée. Alors que les Tories disposaient d'une vingtaine de points d'avance, lorsque les législatives anticipées ont été convoquées, le 18 avril. Ceux-ci se sont effondrés à mesure que Jeremy Corbyn, le chef de file de l'opposition travailliste, multipliait les attaques sur sa politique sociale, d'abord, puis sur la sécurité.

Les conservateurs donnés vainqueurs d'une courte tête. Cinq enquêtes d'opinion publiées mercredi accordaient entre cinq et douze points d'avance au Parti conservateur sur ses rivaux travaillistes. Cela suffirait à la Première ministre pour conforter sa majorité actuelle de 330 députés avant d'entamer les difficiles négociations sur le Brexit. Mais un sixième sondage, publié à minuit, ne donnait cependant qu'un petit point d'avance aux Tories.

Vous êtes à nouveau en ligne