VIDEO. Liens avec les services de renseignement, cyberespionnage... Huawei, le géant chinois qui fait peur

FRANCE 2

La montée en puissance du géant chinois de la télécommunication Huawei inquiète plusieurs États qui se méfient de ses liens avec les services de renseignement de Pékin.

Huawei est sur la sellette. Des États unis à l'Australie en passant par la Nouvelle-Zélande à la Belgique, les soupçons grandissent au sujet du géant chinois des télécoms. Aujourd'hui, c'est au tour des Britanniques de s'inquiéter via leur ministre de la Défense. C'est Huawei qui fournit le réseau 5G dans le pays, le ministre appelle à "examiner de près" l'affaire. Pionnier de la 5G, déployée en 2019, Huawei s'apprête à connecter dans le même réseau voitures, objets et villes.

Un décret anti-Huawei aux États-Unis ?

Confier la 5G au géant chinois, c'est lui offrir un accès à des infrastructures stratégiques. Or, la marque est soupçonnée d'être en contact avec les services de renseignement de Pékin et à ses opérations de cyberespionnage. En pleine guerre commerciale avec la Chine, Donald Trump pourrait signer dès janvier un décret interdisant aux entreprises d'utiliser les équipements fabriqués par Huawei. En France, la technologie est toujours utilisée par des entreprises du CAC 40 ou dans des centres de recherches et de développement. Un responsable de Huawei a affirmé dans la foulée que la marque se battra pour devenir numéro 1 mondial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne