"Excuses pathétiques du maire de Londres" : Donald Trump s'en prend de nouveau à Sadiq Khan, après l'attentat

Donald Trump à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 2 juin 2017.
Donald Trump à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 2 juin 2017. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

Le président américain a critiqué sur Twitter la réaction du maire de Londres, qui avait tenté un peu plus tôt dans la matinée de rassurer ses concitoyens.

Donald Trump continue de lancer des piques sur Sadiq Khan sur Twitter. Alors que la mairie de Londres lui reprochait d'avoir sorti des propos du maire de leur contexte, le président américain a renouvelé ses attaques. "Excuse pathétique du maire de Londres Sadiq Khan qui a dû trouver une explication rapide à sa déclaration 'Pas de raison de s'alarmer !'".

"Les médias traditionnels travaillent dur pour vendre cette version", a-t-il également écrit, sur Twitter. Sadiq Khan faisait référence dans cette déclaration à la présence policière accrue à Londres, alors que Donald Trump y a vu une sous-estimation de la menace terroriste.

La veille, déjà, le président américain n'avait pas hésité à critiquer la déclaration du maire de Londres, prononcée après le nouvel attentat. "Au moins 7 morts et 48 blessés à cause d'une attaque terroriste et le maire de Londres dit qu'il n'y a 'pas de raison de s'alarmer !'".

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a prévenu les Londoniens dans la matinée que la présence policière allait être accrue dans la capitale. Dans le même temps, il a invité ses concitoyens à ne pas céder à la panique et à rester calmes et vigilants. "L'une des choses que nous pouvons faire, c'est montrer que nous ne serons pas intimidés. Cela passe par le fait de voter jeudi", a notamment déclaré le maire travailliste, en souhaitant que les élections se déroulent normalement.

>> Attaque terroriste de Londres : suivez notre direct

Donald Trump a commenté, depuis samedi, la nouvelle attaque qui a frappé Londres, en estimant qu'elle justifie sa propre politique aux Etats-Unis. "Nous devons être intelligents, vigilants et résistants. Nous avons besoin que les tribunaux nous rendent nos droits, nous avons besoin du Travel Ban comme niveau supérieur de protection", a-t-il ainsi tweeté en référence à son décret anti-immigration, juste après les premières informations sur l'attentat.

"Nous devons cesser d'être politiquement corrects et nous mettre au travail sur la sécurité pour les nôtres. Si nous ne sommes pas malins, cela ne fera qu'empirer", a ensuite prévenu Donald Trump. Il a enfin conclu la séquence avec un tweet sur un thème cher aux conservateurs américains : "Avez-vous remarqué que nous n'avons pas de débat sur les armes en ce moment-même? C'est parce qu'ils ont utilisé des couteaux et un camion !"