DIRECT. Attentat de Londres : le troisième auteur est identifié comme Youssef Zaghba, selon la police britannique

Les trois hommes identifiés par la police britannique comme les assaillants tués lors de l\'attentat de Londres (Royaume-Uni) du 3 juin 2017.
Les trois hommes identifiés par la police britannique comme les assaillants tués lors de l'attentat de Londres (Royaume-Uni) du 3 juin 2017. (METROPOLITAN POLICE / AFP)

La police britannique annonce, mardi, avoir mené des investigations dans la nuit de lundi à mardi à Ilford, une ville dans l'est londonien, sans procéder à aucune interpellation.

L'enquête se poursuit, quatre jours après l'attaque dans le centre de Londres qui a fait sept morts et une cinquantaine de blessés. Le troisième auteur de l'attentat est identifié comme Youssef Zaghba, a annoncé la police britannique (en anglais), mardi 6 juin, confirmant une information du journal italien Corriere della sera. Cet homme serait un Italien d'origine marocaine de 22 ans.

La police, a, par ailleurs, annoncé une nouvelle arrestation dans l'enquête, en la personne d'un jeune homme de 27 ans vivant à Barking, dans l'est de la capitale britannique.

Inconnu des services de police ou du MI5. Youssef Zaghba avait été bloqué en 2016 à l'aéroport de Bologne alors qu'il tentait de se rendre en Syrie, selon la presse italienne. Il avait fait l'objet d'une enquête pour d'éventuelles activités liées au terrorisme international mais avait ensuite été remis en liberté, a rapporté le Corriere della Sera. Les autorités italiennes l'avaient placé sur une liste de personnes "à risque" et avaient informé de ses déplacements le Maroc mais aussi le Royaume-Uni, ajoute le journal italien. Toutefois, la police britannique affirme qu'il n'était pas connu des services de police ou du MI5.

Deux autres assaillants identifiés. Avant de confirmer l'identité du troisième auteur de l'attentat, la police britannique a révélé, lundi, l'identité de deux autres auteurs de l'attentat de Londres, Khuram Shazad Butt, un Britannique né au Pakistan connu des services de police, et Rachid Redouane, qui se présentait comme un binational marocain et libyen.

Une minute de silence a été observée dans tout le Royaume-Uni, mardi à 11 heures (heure locale) en hommage aux victimes de l'attentat qui a touché la capitale britannique ce week-end.

Vous êtes à nouveau en ligne