Attentat de Londres : Theresa May critiqué pour sa politique de lutte antiterroriste

FRANCE 2

Suite aux nombreux attentats qui ont eu lieu sur le sol britannique en quelques semaines, le gouvernement britannique doit faire face à des critiques sur l'organisation du renseignement.

L'attentat de Londres (Royaume-Uni) qui a eu lieu samedi 3 juin a réveillé la colère des Britanniques. "Cette polémique s'illustre aujourd'hui par une sortie du ministre des Affaires étrangères, Boris Johnson", relate Loic de la Mornais en direct de Londres. Même s'il est membre du gouvernement de Theresa May, il s'est offusqué sur un récent documentaire qui illustrait l'un des terroristes, en plein coeur de Londres. "C'est ce que pensent aujourd'hui beaucoup de Britanniques, malgré le respect qu'ils ont toujours eu pour leur agence de renseignements", poursuit le journaliste.

Les révélations gênantes du "Times"

Theresa May est aujourd'hui critiquée pour avoir supprimé 20 000 postes de policiers lorsqu'elle était ministre de l'Intérieur entre 2010 et 2016. De plus, le quotidien Times a révélé mardi 6 juin que la Première ministre avait prévu de supprimer un certain nombre de budgets de l'Agence Nationale de lutte antiterroriste, qui coordonne toutes les agences de renseignements britanniques. "Un nouveau coup dur et une nouvelle révélation pour la Première ministre à deux jours des élections générales", poursuit Loic de la Mornais. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne