Attentat de Londres : les terroristes ont tenté de louer un poids lourd

Des policiers britanniques devant le London Bridge, le 4 juin 2017.
Des policiers britanniques devant le London Bridge, le 4 juin 2017. (IK ALDAMA / AFP)

L'un des assaillants a effectué les démarches de locations sur internet, mais le paiement n'a pas abouti, révèle la police britannique. 

Les auteurs de l'attentat de Londres souhaitaient-ils imiter celui de Nice ? Les trois terroristes, qui ont tué huit personnes dans la capitale britannique, avaient tenté de louer un camion de 7,5 tonnes avant de finalement opter pour une camionnette, révèlent les autorités, samedi 10 juin.

Le jour de l'attentat, samedi 3 juin, Khuram Shazad Butt a effectué des démarches sur internet pour essayer de se procurer un poids lourd. Mais la "procédure de paiement a échoué", a expliqué Dean Haydon, le chef de l'unité antiterrorisme de Scotland Yard, précisant qu'avec un tel véhicule, "les conséquences de l'attaque auraient pu être bien pires".

La camionnette était "un plan B"

"Ils se sont donc tournés vers un plan B, qui a abouti à la location de la camionnette", a ajouté Dean Haydon. A bord de ce véhicule, les trois assaillants ont fauché des piétons sur le London Bridge, tuant trois personnes. Armés de couteaux, ils ont ensuite tué cinq autres piétons dans les environs de Borough Market.

La police de Londres a, par ailleurs, annoncé l'arrestation d'un homme de 28 ans dans le quartier de Barking, une banlieue populaire du nord-est de la capitale britannique. Il est soupçonné d’être lié à la préparation de l’attentat ou d’incitation à commettre des actes terroristes. Six autres personnes sont actuellement en garde à vue dans le cadre de cette enquête.