Attentat de Londres : les Londoniens ouvrent leurs portes aux victimes

Des jeunes femmes bloquées derrière un cordon de police, le 4 juin 2017 dans le secteur du London Bridge et de Borough Market, à Londres (Royaume-Uni), après un attentat.
Des jeunes femmes bloquées derrière un cordon de police, le 4 juin 2017 dans le secteur du London Bridge et de Borough Market, à Londres (Royaume-Uni), après un attentat. (JUSTIN TALLIS / AFP)

Samedi soir, des habitants et des commerçants de la capitale britannique ont proposé d'accueillir ceux qui fuyaient les lieux de l'attaque.

#SofaForLondon. Un canapé pour Londres. Sur Twitter, ce hashtag a été abondamment relayé par les internautes, samedi 3 juin au soir, dans les heures qui ont suivi l'attentat de Londres. Des dizaines d'habitants et de commerçants de la capitale britannique ont utilisé ce mot-clé pour proposer d'accueillir pour la soirée ou pour la nuit ceux qui fuyaient le secteur du London Bridge et de Borough Market, où trois assaillants ont fait au moins sept morts et 48 blessés, avant d'être tués par la police.

>> DIRECT. Attaque terroriste de Londres : regardez notre édition spéciale

Des courses de taxi gratuites

Des internautes rapportent également que des taxis londoniens ont transporté gratuitement des passagers qui souhaitaient quitter le secteur de l'attaque terrroriste.

Vous êtes à nouveau en ligne