Attentat de Londres : l'enquête commence

FRANCE 3

Josselin Debraux est en direct de Londres, il fait un point sur l'enquête pour France 3.

À cette heure, l'attaque n'est toujours pas revendiquée. "L'attaque s'est déroulée peu après 23 heures, heure française, et aujourd'hui à midi, il n’y a toujours aucune revendication, mais tous les regards se tournent vers le groupe État islamique puisque le mode opératoire ressemble beaucoup à celui utilisé à Berlin en décembre 2016, mais aussi à Nice en juillet dernier", explique Josselin Dubraux.

Appel à passer à l'acte

Ce qui est sûr c'est que les enquêteurs passent actuellement la zone au peigne fin. "Ils recherchent de nouveaux indices. Les trois assaillants ont été tués hier par la police, on ne connait pas encore leur identité. Mais les enquêteurs ont une priorité, savoir s'ils ont bénéficié de complicité, savoir s'ils faisaient partie d'un réseau. Ce qui est sûr c'est que depuis plusieurs jours sur la messagerie cryptée Telegram le groupe État islamique appelait ses sympathisants à passer à l'acte. Et à commettre un nouvel attentat", conclut le journaliste.

Vous êtes à nouveau en ligne