Attentat de Londres : l'émotion des Britanniques

FRANCE 2

L'attaque terroriste du samedi 3 juin a suscité de nombreuses réactions, notamment celle de Theresa May qui est en campagne pour les législatives.

Ce dimanche 4 juin, dans le quartier de l'attaque, les Londoniens reprennent leurs marques. Ils sont sous le choc. "C'est terrible. On ne peut plus aller nulle part en ce moment. C'est terrible", explique une femme. Une autre livre : "Je vis ici depuis 15 ans je vais avoir un bébé, samedi soir j'ai failli aller au marché couvert, Dieu merci finalement non." Des riverains tiennent aussi ce dimanche à manifester leur solidarité avec les forces de police en leur offrant du café.

Drapeaux en berne

Plus tôt dans la matinée le maire de Londres avait exprimé son émotion. "Il n'y a pas de mots pour décrire la douleur et la colère que notre ville ressent aujourd'hui.Je suis choqué que ces terroristes aient délibérément visé des Londoniens innocents et des visiteurs de notre ville qui profitaient d'un samedi soir", a-t-il déclaré. Dans son bureau du 10 Downing Street, drapeaux en berne, Theresa May convoque une réunion de sécurité exceptionnelle. À la sortie, elle réaffirme sa détermination. Autour du London Bridge, la police scientifique est la seule à pouvoir accéder à l'endroit de l'attaque. Le périmètre de sécurité est maintenu le temps que les enquêteurs ratissent les lieux à la recherche d'indices.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne