Londres : une voiture fonce sur des cyclistes devant le Parlement

France 2

À Londres (Royamue-Uni), une voiture s'est encastrée dans les barrières de sécurité du Parlement britannique après avoir foncé sur des cyclistes, mardi 14 août. Deux d'entre eux sont légèrement blessés, le conducteur a été arrêté, les autorités soupçonnent un acte terroriste.

Quelques secondes après le choc, les forces de sécurité éloignent les touristes en urgence. Sirènes hurlantes, des dizaines de voitures de police accourent : lourdement armées, les forces de l'ordre encerclent le véhicule. Il vient de s'encastrer dans les barrières de sécurité du Parlement britannique après avoir délibérément foncé sur des passants peu avant 8 heures du matin, mardi 14 août. Le conducteur est maîtrisé en quelques minutes et menotté.

À quelques mètres de là, des cyclistes sont à terre, deux sont légèrement blessés. "Il allait à 70, 80 km/h, peut-être plus, explique un témoin. Là où la police garde le parlement, i a foncé. Selon moi, c'était délibéré, il n'a pas fait d'écart, c'était un impact direct."

Scotland Yard soupçonne un acte terroriste

Un chauffeur de bus a également assisté à la scène : "Il y avait beaucoup de fumée, j'ai arrêté le bus tout de suite et fait descendre les passagers, raconte-t-il. J'ai vu deux policiers courir vers Westminster, on ne savait pas où se réfugier, on ne savait pas ce qu'il se passait".

Londres craint alors un nouvel attentat. Le dispositif de sécurité maximal est rapidement déployé, toute la zone est bouclée. Sur les images de son arrestation, le suspect, âgé d'environ 25 ans, n'oppose aucune résistance. Aucune arme ni explosif n'ont été retrouvés dans sa voiture. La police scientifique analyse la voiture à la recherche du moindre indice, Scotland Yard dit soupçonner une attaque terroriste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne