EN IMAGES. Attaque à Londres : "la terreur" à la une de la presse

Des véhicules de secours stationnent près du Parlement après l\'attaque qui a fait au moins quatre morts et 40 blessés, à Londres (Royaume-Uni), le 22 mars 2017. 
Des véhicules de secours stationnent près du Parlement après l'attaque qui a fait au moins quatre morts et 40 blessés, à Londres (Royaume-Uni), le 22 mars 2017.  (AFP)

L'attaque perpétrée mercredi dans la capitale britannique a fait trois morts et 29 blessés. L'assaillant a, lui, été abattu par la police. 

"Terreur". C'est le mot qui revient le plus souvent à la une de la presse nationale et étrangère, jeudi 23 mars, pour décrire l'attaque de Londres qui a fait, mercredi, trois morts et 29 blessés. 

Des passants ont d'abord été renversés par une voiture sur le pont de Westminster. D'après la BBC (en anglais), le véhicule a fini sa course dans les grilles du palais de Westminster, siège du Parlement britannique. Peu après, un homme, identifié par la police comme s'étant inspiré du "terrorisme international", est entré dans l'enceinte du Parlement avec un couteau et a poignardé un policier. Il a été abattu par la police. Franceinfo revient sur cette attaque à travers les unes des journaux. 

"La terreur au cœur de Londres" 

"Terreur à Westminster"

"Attaque à Westminster"

"La fureur terroriste horrifie Londres"

"Terrorisme : Londres frappée en plein cœur"

La une du Figaro datée du jeudi 23 mars.
La une du Figaro datée du jeudi 23 mars. (Le Figaro)

"Londres, attaque au Parlement"

La une de Corriere Della Serra du jeudi 23 mars 2017.
La une de Corriere Della Serra du jeudi 23 mars 2017. (CORRIERE DELLA SERRA)

Vous êtes à nouveau en ligne