Attaque au Parlement britannique : l'acte volontaire d'un homme seul

France 3

À Londres (Royaume-Uni), une voiture a foncé sur des passants devant le Parlement britannique, tôt dans la matinée du mardi 14 août. Deux personnes ont été blessées, la police antiterroriste est chargée de l'enquête.

La situation est maîtrisée, mais le secteur reste bouclé. Mardi 14 août, à 7h37, heure locale, une voiture a délibérément foncé sur les passants pour finir sa course dans des barrières de sécurité du Parlement britannique à Londres (Royaume-Uni). Deux personnes ont été hospitalisées, leurs jours ne sont pas en danger.

À la mi-journée, quelques heures après ce qui semble être une attaque terroriste, la journaliste Lylia Melkonian se trouve sur place. Elle confirme : "Scotland Yard a annoncé que l'homme arrêté est bien soupçonné d'acte terroriste. Selon plusieurs témoins, il aurait foncé délibérément sur les passants en direction des barrières de sécurité du Parlement britannique."

Un homme seul, d'une vingtaine d'années

La police antiterroriste britannique sera en charge de l'enquête. "Elle devra déterminer et confirmer les motivations de l'assaillant, poursuit la journaliste. Il s'agit d'un jeune homme d'une vingtaine d'années qui aurait agi seul, il n'y avait personne d'autre dans le véhicule qui se trouve toujours sur place, en train d'être inspecté, tout le secteur est encore bouclé." En mars 2017, une autre voiture bélier a foncé délibérément sur la foule à deux pas d'ici, sur le pont de Westminster. L'attaque a donc une résonnance toute particulière pour les Britanniques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne