Attaque à Londres : une ville particulièrement menacée ?

FRANCE 2

Suite à l'attaque à Londres ce emrcredi 22 mars, la question de l'état de la menace terroriste en Grande-Bretagne se pose.

La Grande-Bretagne se savait sous menace terroriste. Le niveau d'alerte était de quatre sur cinq signifiant qu'une attaque était hautement probable. Ces deux dernières années, pas moins de 15 attentats terroristes majeurs ont été déjoués par les services de renseignement. Depuis les attentats à la bombe de 2005, la Grande-Bretagne a mené une minutieuse traque de tous les profils à risque.

Près de 700 ressortissants britanniques engagés dans le jihad

Ce qui n'a pas empêché en 2013, l'assassinat d'un soldat à la hache par deux citoyens britanniques d'origine nigériane, ils disaient vouloir venger les musulmans tués par l'armée britannique. Depuis 2015, plus aucune attaque du genre n' a été perpétrée. La Grande-Bretagne compterait près de 700 de ses ressortissants engagés dans le jihad en Irak et en Syrie. Londres a récemment établi une liste de 200 noms donnant ordre à ses forces spéciales sur le terrain de les traquer, les abattre ou les capturer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne