Royal Baby : mais comment Kate Middleton a-t-elle fait pour quitter la maternité seulement sept heures après avoir accouché ?

Le prince William et son épouse Kate Middleton avec leur troisième enfant sur le perron de l\'hôpital St Mary de Londres, le 23 avril 2018.
Le prince William et son épouse Kate Middleton avec leur troisième enfant sur le perron de l'hôpital St Mary de Londres, le 23 avril 2018. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

Lundi, la duchesse de Cambridge a donné naissance au troisième enfant du couple, un garçon.

Les admirateurs de la famille royale britannique s'émerveillent de ses moindres faits et gestes. Mais cette fois, la performance a de quoi laisser bon nombre de mères bouche bée : Kate Middleton, qui a donné naissance à son troisième enfant à 11h01, lundi 23 avril, dans une maternité de Londres, en est sortie seulement sept heures plus tard, vers 18 heures. Le tout en se pliant au classique rituel de la photo sur le perron de l'hôpital, en talons et maquillage impeccable, avec son mari le prince William et le bébé. Un effort bien utile pour préserver l'image de perfection de la Couronne. Mais comment fait la duchesse de Cambridge ? Et pourquoi s'infliger un retour si rapide à Kensington Palace ?

1Les Britanniques passent peu de temps à la maternité

Quitter l'hôpital le jour même de son accouchement peut sembler étonnant d'un point de vue français, où les nouvelles mères restent en moyenne plus de quatre jours à la maternité. Ce n'est pas exactement la norme au Royaume-Uni, où les séjours sont particulièrement courts. Les Britanniques y passent en moyenne un jour et demi, un record dans les pays riches, selon une étude publiée en 2016 dans la revue PLOS Medicine et relayée par le Guardian (en anglais)

"Les sages-femmes doivent s'assurer que les femmes se sentent prêtes à rentrer, reconnaît Louise Silverton, du Royal College of Midwives, le syndicat britannique de la profession, interrogée par le Guardian. Si la femme va bien sur le plan médical, qu'elle a le soutien dont elle a besoin à la maison, et que le bon plan de suivi postnatal a été mis en place (...), alors rentrer à la maison même cinq ou six heures après la naissance n'est absolument pas un problème."

2Sa présence complique la vie des autres patientes

Toute la journée de lundi, les jeunes parents qui avaient choisi le St Mary's Hospital pour donner naissance à leur enfant ont eu la surprise de se trouver devant les objectifs de toute la presse britannique et internationale, qui guettait avec impatience l'apparition de Kate, William et leur bébé sur perron. Des couples lambda ont ainsi accédé à une célébrité inattendue.

L'anecdote illustre néanmoins un problème : la duchesse de Cambridge n'est pas considérée comme une mère comme les autres et sa présence bouleverse le fonctionnement du St Mary's Hospital, où elle avait déjà donné naissance à ses deux premiers enfants et où sont également nés les princes William et Harry.

Depuis des semaines, des barrières avaient été disposées autour de l'établissement en préparation de la venue de Kate Middleton, empêchant de stationner aux alentours. Un dispositif important et sans doute contraignant pour les autres patients, ce qui peut expliquer l'empressement du couple princier à regagner sa demeure de Kensington Palace.

3Elle bénéficie d'attentions particulières 

Si Kate Middleton semble se remettre de ses accouchements plus vite que la moyenne – elle était déjà sortie de l'hôpital dix heures après la naissance de sa fille Charlotte –, c'est aussi parce qu'elle bénéficie d'un encadrement qui n'a rien d'ordinaire. L'aile Lindo du St Mary's Hospital est une maternité d'un luxe peu commun. Les mères qui choisissent d'y passer la nuit doivent débourser au minimum près de 6 750 euros. Un prix pour lequel elles peuvent bénéficier de massages, d'un menu qui change chaque jour et fêter l'événement au champagne.

Kate Middleton, elle, était entourée pour ses deux premiers accouchements d'une équipe de 23 personnes qui comprend le meilleur des spécialistes britanniques, dont le gynécologue royal Alan Farthing, précise le Guardian. De quoi l'aider à se remettre de la naissance plus vite que la moyenne. Et ne pas hésiter à regagner pour quelques jours le palais de Kensington, où elle ne manquera pas non plus d'aide dans les premiers jours de son enfant. Quant à son look impeccable sur les marches de l'hôpital, il n'est pas non plus dû au hasard : comme pour ses deux premiers enfants, Kate Middleton portait une robe dessinée pour l'occasion par la couturière Jenny Packham, explique le Guardian. Forcément, il est plus simple d'impressionner les photographes.

Vous êtes à nouveau en ligne