La famille royale met en garde un photographe qui "poursuivait" le prince George

Le prince George tourne le dos au Premier ministre australien Tony Abbott, le 25 avril 2014, lors d\'une visite avec ses parents Kate et William à Canberra (Australie).
Le prince George tourne le dos au Premier ministre australien Tony Abbott, le 25 avril 2014, lors d'une visite avec ses parents Kate et William à Canberra (Australie). (SAEED KHAN / AFP)

Une mise en demeure a été adressée à un paparazzi qui suivait de près le fils de Kate et William et sa nannie.

Le prince William et sa femme Kate ont adressé "une mise en demeure" à un photographe accusé d'avoir "poursuivi dans leurs déplacements quotidiens" leur fils, le prince George, et sa nounou, indique, jeudi 2 octobre, le palais royal.

"L'individu a été repéré dans un parc du centre de Londres, à proximité du prince George, qui a immédiatement quitté le parc", indiquent les services du prince William, deuxième dans l'ordre d'accession au trône britannique. "Il y a des raisons de penser que cet individu a pu surveiller le prince George lors de ses déplacements quotidiens pendant un certain temps", ajoutent-ils.

"Une vie aussi ordinaire que possible"

"Le duc et la duchesse de Cambridge comprennent le rôle public particulier dont devra hériter un jour le prince George, mais tant qu'il est enfant, il doit pouvoir mener une vie aussi ordinaire que possible", indique la même source.

Le quotidien britannique gratuit Evening Standard (en anglais) a rapporté qu'un photographe avait tenté de photographier le petit prince âgé d'un an, dans le parc de Battersea. Il ajoute qu'une autre fois, le photographe, qui attendait devant le palais de Buckingham, a été invité par la police à quitter les lieux. Le petit prince vient régulièrement nager dans la piscine du palais de son arrière-grand-mère.

Vous êtes à nouveau en ligne