VIDEO. Copé regrette "le suivisme" de Hollande sur la Syrie

RTL / Francetv info

Le président de l'UMP oppose "le leadership de Nicolas Sarkozy" à l'attitude de l'actuel président français sur la question syrienne.

Jean-François Copé n'est pas un farouche opposant de l'intervention en Syrie. Mais il est farouchement opposé à François Hollande. Ainsi, dans la lignée de la position commune adoptée par les parlementaires UMP la veille, le président du premier parti d'opposition se dit favorable à une intervention en Syrie, mais avec des conditions préalables : résolution de l'ONU, coalition internationale, et vote du Parlement. Mais plus que ses souhaits, c'est surtout "le suivisime de François Hollande" que le leader de l'UMP est venu critiquer, mecredi 4 septembre, sur RTL.

"On regrette le suivisme français par rapport aux Etats-Unis, explique Jean-François Copé. Je vous rappelle qu'en d'autres temps, il y avait un président qui s'appelait Nicolas Sarkozy qui n'hésitait pas à prendre le leadership pour aller mobiliser la communauté européenne." Une comparaison qui pousse le président de l'UMP à souhaiter l'organisation rapide d'un Conseil européen sur la question syrienne.

Vous êtes à nouveau en ligne