VIDEO. Le député PS qui s'est rendu en Syrie sera sanctionné, selon Cambadélis

RTL

Le Premier secrétaire du PS a annoncé, jeudi sur RTL, que Gérard Bapt "sera déféré devant la haute autorité du Parti socialiste".

Le déplacement de quatre parlementaires français en Syrie, mercredi 25 février, n'a pas plu au quai d'Orsay. Ni à Jean-Christophe Cambadélis, le Premier secrétaire du Parti socialiste qui semble bien décidé à prendre "des sanctions" contre Gérard Bapt. Le député PS de Haute-Garonne et président du groupe amitié France-Syrie à l'Assemblée, s'est rendu à Damas avec le député UMP Jacques Myard, le sénateur UMP et président du groupe d'amitié France-Syrie au Sénat Jean-Pierre Vial, et le sénateur UDI François Zocchetto. L'élu PS n'a toutefois pas participé à la rencontre avec le président syrien Bachar Al-Assad mercredi à laquelle ont assisté les trois autres parlementaires. 

"Je condamne totalement ce déplacement : Bachar n'est pas un dictateur, c'est un boucher, a déclaré Jean-Christophe Cambadélis, jeudi 26 février sur RTL. Il sera déféré devant la haute autorité du Parti socialiste."

Paris refuse tout contact avec Damas

Sera-t-il exclu du parti ? "La haute autorité dira s'il a enfreint les statuts du parti", a conclu Jean-Christophe Cambadélis. La démarche des quatre élus tranche avec la ligne diplomatique adoptée depuis mars 2012 par la France, qui refuse tout contact avec le régime de Damas.

Vous êtes à nouveau en ligne