Syrie : une trêve très peu respectée

FRANCE 2

En direct de Jérusalem, Franck Genauzeau commente la situation en Syrie, avec des violations de la trêve annoncées.

Avec la bavure de la coalition internationale samedi 17 septembre, et les affrontements perpétuels entre les forces du régime et les rebelles, la trêve en Syrie ne semble plus tenir qu'à un fil. "Des bombardements à Alep cet après-midi, à Deir Ezzor hier, à Damas il y a deux jours, des violations de part et d'autre, des négociations diplomatiques dans l'impasse et une aide humanitaire qui n'arrive pas. Bref, la trêve semble très largement menacée", commente Franck Genauzeau pour France 2.

Qui cibler, qui épargner ?

Les raisons de cet échec sont variées. "D'abord, parce que les Russes et les Américains n'arrivent pas à faire respecter leurs engagements à leurs groupes partenaires sur le terrain, qui pour certains se battent depuis cinq ans et n'ont pas envie de déposer les armes. Et puis, Russes et Américains ont du mal à se mettre d'accord sur la liste des organisations qu'il faut continuer à cibler, et celles qu'il faut épargner", complète le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne