Syrie : un convoi de l'ONU pris pour cible

Francetv info

Sur ces images, on peut voir quatre véhicules visés par une charge explosive. L'attaque n'a fait aucun blessé parmi les membre du personnel des Nations unies.

Un convoi d'observateurs de l'ONU a été visé mardi 15 mai, selon l'opposition syrienne, par une attaque du régime dans le nord de la Syrie.

"Le régime syrien a commis un massacre, mardi, durant une visite des observateurs de l'ONU à Khan Cheikhoun", dans la province d'Idleb (nord-ouest), a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Selon cette ONG, qui a demandé l'ouverture "urgente" d'une enquête, vingt personnes ont été abattues par les forces du régime alors qu'elles participaient aux funérailles d'un homme tué la veille. D'après des militants, un convoi d'observateurs formé de quatre véhicules a également été la cible d'une attaque dans cette même ville et une des voitures a été visée par un obus, ce qui les a contraints à quitter rapidement la ville. Une vidéo postée par des militants sur internet montre un convoi de l'ONU entouré par des dizaines de personnes, on entend ensuite le bruit d'une explosion, tandis que de la fumée apparaît devant l'un des véhicules qui quitte précipitamment les lieux malgré son capot endommagé.

Alors que la révolte contre le régime de Bachar Al-Assad entre dans son 15e mois, la répression ne montre aucun signe de répit et les combats entre forces régulières et déserteurs se multiplient. Les Etats-Unis se sont dits "profondément inquiets de l'escalade de la violence", tandis que le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan, exhortait Damas à autoriser sans plus tarder l'ONU à porter secours à plus d'un million de Syriens dans le besoin.

Vous êtes à nouveau en ligne