Syrie : Poutine appelle Al-Assad afin de le féliciter pour la reprise d'Alep

Le président syrien, Bachar Al-Assad (G), et son homologue russe, Vladimir Poutine, à Moscou (Russie), le 21 octobre 2015.
Le président syrien, Bachar Al-Assad (G), et son homologue russe, Vladimir Poutine, à Moscou (Russie), le 21 octobre 2015. (POOL/KREMLIN PRESS OFFICE / ANADOLU AGENCY / AFP)

"Ce succès a été rendu possible par les efforts entrepris par tous ceux qui sont engagés dans la lutte contre le terrorisme en Syrie", a déclaré le président russe, vendredi.

Le président russe a appelé son homologue syrien. Vladimir Poutine s'est entretenu avec Bachar Al-Assad, vendredi 23 décembre, "pour le féliciter de la fin des opérations de libération d'Alep des rebelles".

"Ce succès a été rendu possible par les efforts entrepris par tous ceux qui sont engagés dans la lutte contre le terrorisme en Syrie", a-t-il ajouté, soulignant que désormais "l'objectif est de se concentrer sur les questions concernant le règlement pacifique du conflit, notamment en trouvant un accord général".

"Un pas très important" vers la paix

Vendredi matin, Vladimir Poutine, qui s'est rendu maître du jeu en Syrie au point d'avoir réussi à presque totalement écarter Washington du processus de résolution du conflit, avait jugé que la reprise d'Alep était "un pas très important" vers la paix.

Pour 2017, le président a par ailleurs fixé un cap : la fin de la guerre. "Il faut tout faire pour que les combats cessent sur tout le territoire syrien. En tout cas, c'est ce que nous cherchons à obtenir", a-t-il affirmé, estimant en outre que l'armée russe avait réalisé à Alep "la plus grande opération humanitaire internationale contemporaine" en évacuant les civils des quartiers rebelles.

Signe que la Russie est désormais implantée pour longtemps en Syrie, Vladimir Poutine a ordonné vendredi d'agrandir les installations portuaires militaires russes à Tartous, dans le nord-ouest de ce pays. Elles sont censées devenir une base navale permanente.